Le carrelage peut être utilisé à de nombreux aménagements tant en intérieurs qu’en extérieurs, d’où sa grande sollicitation sur le marché du revêtement de sol. Cependant le choix reste un casse-tête dont on se passerait bien volontiers !


Différents types de carrelage :

Il existe plusieurs types de carrelage : la faïence, en terre cuite non traitée, le grès émaillé, la plaque de verre et la pierre naturelle, le grès étiré, le grès cérame émaillé, le ciment teinté, l’ardoise, ainsi que le marbre.
Certaines catégories de carrelage sont compatibles à la condition d’extérieur comme à l’intérieur, mais la terre cuite et la faïence sont uniquement réservées pour l’intérieur.

Le choix : Se poser les bonnes questions.

– Le lieu : L’endroit où l’on va le mettre est important, il faut donc bien observer le sol et sa nature afin de pouvoir transmettre les informations au vendeur.

– Esthétique : Il faut tenir compte de l’harmonie général de son habitation, et ne pas choisir uniquement sur un coup de cœur, afin d’éviter au final les déceptions !

– L’entretien : Que ce soit la cuisine, la salle de bain ou encore la terrasse, l’entretien variera, tout comme il découlera du type de carrelage choisi. Evaluez votre choix en fonction de votre patience pour le nettoyage : si vous êtes maniaque, et ne supporter pas les salissures, orientez plutôt votre choix vers des carrelages faciles à entretenir. Il vaut mieux donc éviter le blanc et les couleurs claires, sauf si vous êtes pro du nettoyage. Pour un minimum d’entretien, optez plutôt pour des couleurs ni trop claires, ni trop foncées, ni trop lisses : en bref, un carrelage gris ou blanc cassé légèrement nervuré diminuera les traces et nécessitera moins d’entretien.

– Comprendre les normes :

 

  • PEI I : où le passage et donc l’usure est très faible, type salle de bains
  • PEI II : espaces où le passage est faible, comme les chambres sans accès direct à l’extérieur
  • PEI III : passage moyen, comme dans une entrée, un couloir…
  • PEI IV : passage plus intense, dans une cuisine par exemple
  • PEI V : usage intense, et catégorie plutôt destiné aux locaux publics


Au moment du choix :

– Magasin : Rendez-vous dans un magasin spécialisé où vous trouverez des vendeurs qualifiés pour vous aider dans vos choix, avec la garantie de qualité et de variété.

– Le Prix : Pour un carrelage de qualité, le prix moyen est d’environ 25 euros au mètre carré. Cela peut aller jusque 80 euros, mais il faut savoir que certaines marques moyennes et hautes gammes proposent des sélections esthétiques et abordables.

– La Matière : Préférez la terre cuite et la pierre de naturelle qui s’adaptent aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur.

– La Dimensions : Les carreaux de grande dimension sont plus faciles à découper et à poser, et offrent une surface uniforme. Plus les carreaux seront petits, plus la pose sera longue et délicate.

– L’Entretien : Les meilleurs produits ? Eau tiède mélangée à un peu d’eau de javel ou savon noir.

Laisser un commentaire