Les toitures végétalisées ont des avantages variés : la réduction du risque d’inondations, le maintien de la biodiversité en milieu urbain mais encore l’allongement de la durée de vie des systèmes d’étanchéité. Encore plus étonnant: les toits végétalisés auraient un effet bénéfique sur les gens.

Le démarrage des toits végétalisés va de pair avec de nouveaux usages qui y sont associés: agriculture urbaine, «circuits courts», jardin partagé… En Belgique, la nouvelle halle alimentaire Urban Farm d’Abattoir à Bruxelles disposera d’une toiture plate aménagée en ferme urbaine sur une superficie de près de 4.000m², ce qui en fera la plus importante d’Europe. De même, la toiture-terrasse verdurisée de la Bibliothèque royale de Belgique produit des légumes Bio sur 350 m2, avec le soutien financier de la Région bruxelloise et de Bruxelles Environnement.

Des millions de m2 de toitures potentiellement végétalisables

Chez nos voisins français, on estime que, chaque année, entre 22 et 23 millions de m² de toitures sont étanchés. Une grande partie de ces surfaces pourrait être transformée en toitures végétalisées. En Allemagne, de 10% à 15% des toitures le sont déjà.

Les seuls freins au développement de la végétalisation des toitures sont politiques et, dans une moindre mesure, techniques. La multiplication des toitures vertes en milieu urbain passera nécessairement par des plans locaux d’urbanisme et nécessite donc un consensus politique.

Quels en sont les bénéfices à court, moyen et long termes ?

Les toits végétalisés réduisent les îlots de chaleur dus à l’étanchéité croissante des villes. Ils sont un moyen d’humidifier l’air et d’améliorer la gestion des réseaux d’écoulement, car ils retiennent 80 % de l’eau de pluie et évitent ainsi les engorgements des réseaux d’assainissement. De plus, ils doublent la durée de vie des étanchéités en les protégeant des UV, jouent un rôle de tampon acoustique et font écran aux ondes des antennes relais de téléphonie mobile. Enfin, les toits végétalisés ont un effet bénéfique sur les gens. La végétalisation rend la ville plus vivante et plus agréable.

Laisser un commentaire