Vous avez acheté une maison ou un appartement qui demande des travaux ? Vous désirez choisir votre artisan en rénovation de la manière la plus sûr afin d’éviter de vous faire arnaquer ? Connaissez-vous les points les plus importants à consulté avant de faire confiance à un artisan ? Dans cet article nous allons reprendre les points essentiels à vérifier avant de faire un choix. Les travaux peuvent vite devenir une grosse source de stress et de problème si votre artisan n’est pas sérieux. Les conseils suivants peuvent vous faire économiser des milliers d’euros et évité bon nombres de désagréments.

Trouver l’artisan pour la réalisation de vos travaux ?

Le moyen le plus courant pour trouver l’artisan qui va réaliser vos travaux reste le bouche à oreille. En effet, si une personne vous recommande un artisan c’est qu’elle n’est pas mécontente de son travail. Ensuite, vous pourrez également constater par vous-même la qualité de son travail en allant directement chez la personne qui vous le recommande. Généralement, c’est de la famille ou des amis donc tout à fait possibles.

Si vous ne connaissez personne qui a fait des travaux dernièrement ? Pas de soucis, Onliwork.be est l’outil idéal pour trouver un artisan en rénovation et construction générale.

L’idée est de faire des devis via un formulaire prévus pour cela afin d’obtenir un devis approximative et ensuite de faire venir l’artisan dans votre appartement ou maison pour véritablement chiffrer le chantier. Si l’artisan possède un site internet, n’oublier de regarder ses réalisations pour avoir un aperçu de ses compétences.

Combien de devis faut-il demandé pour comparer ?

Sachez qu’il faut au minimum avoir 3 devis pour faire le bon choix et les devis doivent être les plus détaillés possibles. S’ils ne le sont pas, c’est déjà un indice du manque de sérieux de l’artisan.

On vous parle de devis payant ? Passez votre chemin. C’est une méthode pour augmenter les chances d’être choisi. Un devis c’est gratuit ! Les artisans qui les font payer n’aiment simplement pas perdre leur temps avec les clients et répondre à leurs questions. Au risque de ne pas obtenir le chantier.

Que doit être mentionné sur votre devis des travaux ?

Le devis doit mentionner la date du début des travaux ! C’est très important ! Lorsque j’ai fait refaire un appartement, je n’avais pas fait attention à ce détail. Résultat, l’artisan est venu faire mes travaux avec 3 semaines de retard ! Forcément, il doit également y avoir une date de fin de travaux. N’hésitez pas à dire à l’artisan que vous devez louer rapidement l’appartement ou que vous emménagez juste après la date de fin. Il comprendra ce genre d’impératif.

Aussi, faites mentionner à l’artisan qu’il s’engage à venir corriger des défauts et mal façon au moins trois mois après la fin des travaux. Ainsi, si vous découvrez quelque chose qui ne va pas, vous pourrez le contactez et si c’est en lien avec les travaux effectués vous n’aurez pas à débourser de l’argent pour refaire une prise ou une fissure par exemple.

Au final, le devis réalisé par l’artisan doit être le plus précis possible ! Jusqu’au moindre détail, tout doit être mentionné sur le devis. Le devis à pour valeur de contrat ! Plus votre devis est précis, plus votre budget le sera également. Que faire si l’artisan vous annonce qu’il faut rajouter 5000€ ? Plus c’est précis et plus votre artisan est sérieux dans son travail.

Contrôlez la fiabilité de votre entrepreneur

Vous pouvez contrôler un certain nombre de choses vous-même. Vérifiez si votre entrepreneur n’a pas contracté de dettes sociales ou fiscales. Vous pouvez procéder à ces vérifications directement sur notre plateforme Onliwork.be ou sur le site Internet du SPF Économie. Vérifiez également s’il dispose des connaissances professionnelles appropriées. Vous pouvez le faire via la Banque-Carrefour des Entreprises.

Sélection de l’artisan qui va faire vos travaux ?

Vous avez plusieurs devis entre les mains et il est maintenant temps de choisir ! Oui, mais comment choisir l’artisan et être sure d’avoir fait le bon choix ?

Notre premier conseil est de choisir l’artisan avec lequel vous avez le meilleur contact et qui semble avoir compris vos attentes.

Notre deuxième conseil est de ne pas choisir l’artisan le moins cher ! Pourquoi ? L’artisan tire trop sur les prix pour être sûre d’avoir le chantier, il risque de ne pas être assez précis dans son devis et une fois choisi vous devrez surement remettre de l’argent (non prévus) pour finir les travaux. De même, pour l’artisan qui chiffre son devis trop cher. Lui, il tire trop sur les prix pour faire un maximum d’argent. On doute immédiatement de son sérieux…

L’idéal est donc de choisir dans les devis intermédiaires. Les prix correspondent au plus près à la réalité des travaux que vous envisagez.

Privilégiez la qualité

Il faut prendre en considération d’autres critères que le prix. Les offres qui semblent trop belles pour être vraies… ne sont généralement pas vraies! Ne basez pas non plus uniquement votre décision sur le délai proposé par l’entrepreneur pour l’exécution des travaux. Un service rapide n’est pas une garantie de qualité.

Évitez de verser des acomptes trop élevés

Il est très fréquent de payer des acomptes pour des projets de construction. L’entrepreneur doit aussi souvent acheter des matériaux à l’avance. Il est donc tout à fait normal de payer un acompte de 20 à 30% au début des travaux. Évitez toutefois de payer des acomptes excessifs. Pour des projets de grande envergure, il est préférable de payer à mesure que les travaux avancent.

Évitez de payer en liquide

Si vous payez en liquide, veillez à obtenir une preuve de paiement. Évitez cependant de payer de grosses sommes. Payer au comptant pour faire réaliser des travaux au noir est illégal. Sachez que dans ce cas vous prenez un grand risque. Vous ne disposerez, par exemple, d’aucun recours en cas de dommages ni d’aucun droit en cas de litige.

Demandez une facture

Si vous faites effectuer des travaux sans demander de facture, les travaux seront considérés comme du travail au noir. Une facture est d’ailleurs nécessaire pour obtenir certaines primes ou certaines réductions fiscales. En outre, une facture vous donne un aperçu des travaux réalisés.

Informez-vous sur la loi Breyne

Pour un projet de construction neuve ou une rénovation importante, vérifiez si vous êtes couvert par la loi Breynela loi Breyne. Cette loi vous protège en tant que maître d’ouvrage contre les clauses illicites insérées dans le contrat et contre le risque d’insolvabilité de votre entrepreneur. La Confédération Construction offre un contrat-type visant à défendre les droits du consommateur.

Soyez critique à l’égard des labels

Il existe différents labels de qualité dans le secteur de la construction. Malheureusement, leur qualité est, elle aussi, très divergente.

Cherchez une solution en cas de conflit

Il faut à tout prix éviter les poursuites judiciaires. Un entrepreneur peut lui-même corriger une erreur éventuelle, ce qui arrive souvent dans la pratique. En cas de conflit, vous pouvez également vous adresser à la Commission de Conciliation Construction ou suggérer à votre entrepreneur de contacter le CSTC pour obtenir un avis indépendant.

Laisser un commentaire